lundi 11 décembre 2017

Fleurs de porcelaine - Hoya carnosa



J'ai gardé le souvenir en photo des fleurs si particulières de Hoya carnosa, heureusement car je l'ai définitivement perdue dans mon déménagement depuis Avignon. Comme certaines de mes plantes c'était un souvenir aussi d'une personne avec qui j'avais travaillé, et c'est bien pourquoi j'y tenais. Mon appartement ici ne convient pas vraiment aux plantes d'intérieur et je les perds les unes après les autres. 
Il s'agit, comme beaucoup de nos plantes, d'une liane originaire d'Asie et d'Australie. Je la cultivais en hauteur car ses tiges peuvent atteindre plusieurs mètres. Il s'agit d'une plante très décorative, avec des feuilles rigides, d'un beau vert foncé et les fleurs, comme on le voit sur la photo, sont un peu duveteuses, et en plus très parfumées. Elle n'aime pas déménager, j'en ai fait le constat.

samedi 9 décembre 2017

Euanthus panii : fleur fossile



Trouvée en Chine dans les années 70 parmi d'autres fossiles, cette fleur fossile, dont le dessin à côté reconstitue la forme, serait la plus ancienne connue. Elle serait vieille de 162 millions d'années, et remettrait en cause notre connaissance de la flore du jurassique.
Ce qui semble extraordinaire, au delà de tout considération de paléobotanique, c'est la conservation des pétales dans leur forme.

vendredi 1 décembre 2017

Calendrier 2017 autour du jaune : la tanaisie commune

Tanaisie sur le chemin en bord du Rhône entre Guilherand et Soyons


Tanaisie commune - Tanacetum vulgare - Tansy- ou encore :  Herbe au coq, Camomille jaune, Absinthe sauvage, herbe aux vers, herbe aux puces, herbe à poux, vermicette, herbe à liqueur, herbe des 4 voleurs, herbe du bon chasseur, Chartreuse. (In l'Herbier oublié)
Plante vivace et à forte odeur aromatique, de la famille des Astéracées, qui peut attendre 1.2m.  Elle fleurit de juillet à septembre. Elle pousse, comme ici, au bord des talus, des rivières, les lieux incultes. On la trouve dans toute l'Europe. Elle peut être cultivée comme plante ornementale et médicinale. 
Bien que "toxique", elle peut provoquer des maux de ventres à fortes doses(1), et hallucinogène, elle était consommée comme aromatique, dans les omelettes par exemple. Dans les recettes anglaises du Moyen-Age les "tansies" étaient des puddings mangés le lundi de Pâques - aujourd'hui ils nous sembleraient peut-être trop âcres. Les graines parfumaient les gâteaux et les fleurs aromatisaient la bière.

d'après l'herbier oublié
Elle a des vertus insecticides, séchée dans les armoires contre les mites, dans la litière d'un chien pour éloigner les puces. 
Son odeur éloigne tiques et moustiques : il est conseillé de se frotter les poignets, le cou, les chevilles avec une feuille.
Au jardin, elle est insecticide et fongicide :
Laisser macérer 1 kg de plantes fraîches dans 10 litres d'eau pendant un dizaine de jours. Filtrer et pulvériser le liquide pur sur les zones à traiter.

Fongicide en infusion - 60 gr de fleurs par litres d'eau bouillante pendant 30 mn
Ses vertus médicinales sont proches de celles de l'absinthe et du matricaire. Elle a des propriétés toniques, antispasmodiques et fébrifuges. Purge lors du carême, elle était utilisée aussi comme vermifuge



Certains apiculteurs l'utilisent dans l'enfumoir, son odeur serait sans influence sur le miel, contrairement au carton.




 En teinture on utilise les feuilles et les fleurs, cueillies du printemps jusqu'à la pleine floraison.
On obtient un jaune citron vif, et au bout d'un plus longue ébullition, un jaune brun, appelé "musc" par les teinturiers du XVIIIe siècle.
Elle donne des couleurs solides et la tanaisie était recommandée pour la teinture partout où elle poussait.  










(1), son essence contient de la tuyone, comme la sauge. 
(2) Guide des teintures naturelles - plantes - lichens - champignons - mollusques et insectes - Dominique Cardon et Gaëtan du Chatenet - Editions Delachaux et Niestlé. 
L'ouvrage précise que la tanaisie était inconnue des médecins de l'Antiquité et elle aurait emprunté le chemin des grandes invasions.

mercredi 29 novembre 2017

Arbre à Saint Laurent du Pape – d'une semaine à l'autre


A gauche, jeudi dernier, et à droite aujourd'hui. Les feuilles sont presque toutes à terre...
La lumière n'est pas la même, l'appareil photo non plus...

vendredi 24 novembre 2017

Arbres en bordure de l'Eyrieux à Saint Laurent du Pape


Alors que l'automne s'affiche encore dans certains, d'autres ont déjà perdu toutes leurs feuilles révélant leur ossature et leur taille impressionnante. 


Autre silhouette entre noir et jaune se détachant en bordure de la rivière.
Deux exemples parmi d'autres...

vendredi 17 novembre 2017

Les cardons attendent Noël


Hier dans un jardin à La Baume Cornillane. Empaquetés pour blanchir, il attendent la table de Noël dont ils font traditionnellement partie : en gratin à la béchamel, avec un petit plus à la moelle, ou en pebrade,  les cardes (côtes), blanchies pour enlever l’amertume, sont revenues avec de l'huile d'olive et des filets d'anchois fondus. Pour ma part c'est comme cela que je les préfère.



 

mercredi 15 novembre 2017

Une visite


Photographié de loin, à vrai dire de l'intérieur pour ne pas l'effaroucher. J'aime bien ce genre de visites sur ma terrasse, ce n'est pas Poudre qui me contredira...















Ici c'était en 2010 à Avignon, mais elle est toujours aussi intéressée lorsque passe un oiseau...

lundi 6 novembre 2017

Garder encore un peu d'automne au jardin...



L'hiver est là, dans le vent froid qui frappe à nos portes et nos fenêtres,
alors nous aimerions bien garder encore un peu de la douceur de l'automne,
dans les couleurs  mordorées que les  feuilles accrochent à la lumière.

Le jardin n'est pas le mien. 

mercredi 1 novembre 2017

Calendrier 2017 autour-du-jaune - l'eupatoire chanvrine

L'eupatoire chanvrine, Eupatorium cannabinum, ou herbe de Sainte Cunégonde, origan des marais, Hamp-agrinomy ; pousse dans les mêmes lieux humides que le chanvre d'eau. Plante vivace et composée, elle peut atteindre 1.5m.  Les feuilles ressemblent à celles de chanvre, mais les fleurs en tubes formant des pannicules lui donnent un aspect plus ornemental. Elle fleurit de juillet à septembre

En teinture, on utilise toute la plante, même la racine, cueillie en été, au début de la floraison. Les principes tinctoriaux sont des flavonols. On obtient un jaune mordoré solide au lavage et à la lumière. Autre avantage : celui d'une plante que l'on trouve dans toute la France, l'Europe en Asie Mineure et en Afrique septentrionale. 

 
La racine de la plante  a des propriétés digestives et laxatives. Mais à fortes doses ou en cas d'usage prolongé, elle s'avère toxique à cause des alcaloïdes qu'elle contient.  Ses feuilles fraîches facilitent la cicatrisation, les cerfs blessés viennent se frotter à elle (isaisons.free.fr)
C'est aussi une plante mellifère, très appréciée des papillons,

Canal de la Martinette Romans


samedi 28 octobre 2017

Le noyer noir en fin d'automne


Parc Jouvet Valence. Quelques feuilles dorées s'accrochent encore aux branches, les fruits tombent à terre,